Actualités

Pour la 33ème fois, la Fondation Inamori décerne le Prix de Kyoto à des scientifiques issus des domaines "Arts et Philosophie", "Technologie avancée" et "Sciences fondamentales"

Dans l'ancienne cité impériale japonaise, le Prix de Kyoto a été remis ce jour au Dr. Takashi Mimura, ingénieur en semi-conducteurs, au Dr. Graham Farquhar, phytobiologiste, et enfin au Dr. Richard Taruskin, musicologue, pour leur oeuvre accomplie. Après le Prix Nobel, ce prix est l’une des plus hautes distinctions au monde récompensant le travail de personnalités exceptionnelles dans les domaines de la culture et de la science.

Kyoto/Paris - Lors d'une cérémonie solennelle, le Prix de Kyoto a été remis aux lauréats de cette année dans les catégories "Arts et Philosophie", "Technologie avancée" et "Sciences fondamentales". C'est toujours le 10 novembre que la Fondation Inamori décerne cette distinction hautement dotée - et cette année est déjà la 33ème fois. Au Kyoto International Conference Center situé dans la vieille cité impériale japonaise, les trois lauréats se sont vus remettre leur prix en présence de la princesse Takamado, membre de la famille impériale, et de plus d'un millier d'invités internationaux du monde des affaires, de la culture et de la politique. La récompense comprend un diplôme, la médaille du Prix de Kyoto et une dotation de 50 millions de yens (environ 400 000 euros) par catégorie.

suite

KYOCERA DOCUMENT SOLUTIONS CÉLÈBRE LES 25 ANS D'ECOSYS !

A l’inverse de ce qui peut être dénoncé sur certains modèles d’imprimantes, la technologie ECOSYS est conçue pour durer.

KYOCERA a lancé des recherches, dans la reconnaissance d'images, basée sur l'intelligence artificielle, pour aider à diagnostiquer les maladies de la peau et les cancers sur son smartphone

Le Groupe Japonais a confirmé sa collaboration avec l'Université de Tsukuba pour développer la reconnaissance d'images basée sur l'intelligence artificielle. Les produits seront disponibles pour les applications eHealth, afin de diagnostiquer les maladies de la peau. L’objectifs de commercialisation annoncé par le Groupe est programmé pour l’année 2020.

Kyoto/Paris - KYOCERA Corporation, dont le Président est Monsieur Hideo TANIMOTO, a annoncé aujourd'hui que sa filiale KYOCERA Communication Systems Co. Ltd., dont l’abréviation utilisée par la suite est KCCS, a lancé une recherche conjointe avec l'Université de Tsukuba pour développer un système d'intelligence artificielle, ou IA, capable de détecter les mélanomes et autres maladies de la peau en analysant des images numériques de la peau du patient. L'équipe a pour objectif la commercialisation de cette technologie d'ici 2020.

suite

L’opale du Groupe KYOCERA scintille maintenant sur les tous les nouveaux brillants à paillettes de la société Nail Labo

Le nouveau cristal de type opale en provenance de Kyoto est utilisé pour la première fois avec éclat pour une manucure très élégante

Kyoto/Paris - Le Groupe KYOCERA dont le Président est Monsieur Hideo Tanimoto, a annoncé aujourd'hui que le nouveau cristal de type opale de la région de Kyoto, a été utilisé pour la première fois par les laboratoires Nail Labo pour leurs produits. Ces brillants à paillettes sont commercialisées sur leurs propres points de vente à leur enseigne Nail Labo afin d’élargir son éventail d’offre produits à destination des salons de manucure professionnels. Le nouvel opale de Kyoto assure ainsi une excellente transparence avec une grande diversité de teintes. Les nouveaux coloris reflètent 14 couleurs japonaises traditionnelles pour ajouter un éclat scintillant à la manucure. Idéal pour les occasions spéciales, mais aussi la vie de tous les jours, les nouveaux coloris sont disponibles dès maintenant aux États-Unis sur leur site internet et dans tous les points de vente Labo.

suite

Une nouveauté déjà primée : le quartz oscillant le plus petit au monde de KYOCERA reçoit un prestigieux prix de la recherche

Le groupe de technologie KYOCERA a récemment présenté son quartz oscillant ultra miniaturisé CX1008, qui rendra dès 2018 les smartphones, appareils mobiles et solutions pour l’internet des objets encore plus puissants. Cette innovation a tout récemment obtenu au Japon le prix Inoue Harushige.

Kyoto/Paris - Les smartphones et appareils mobiles ont de plus en plus de capacité et sont en même temps de plus en plus petits. Dans la foulée, l'électronique se développe également très rapidement. La société KYOCERA Crystal Device Corporation, spécialiste de la fabrication de composants à base de quartz, est pionnière dans ce domaine depuis de longues années. Le groupe de technologie a développé ce quartz oscillant CX1008 long d'un millimètre en exclusivité avec le Docteur Kazuya Yamamura, maître de conférence agrégé à l'université d'Osaka. Le composant en cristal de quartz présenté en mai 2017 ne mesure que quelques dizième de milimètres, mais a les mêmes caractéristiques que son prédécesseur de plus grand format, le CX1210. Cette performance a permis à l'entreprise et son développeur d’obtenir le prestigieux 42ème prix Inoue Harushige, une récompense hautement reconnue et prisée dans le domaine de la recherche qui est décernée chaque année au Japon. Le jury a été particulièrement impressionné par cette coopération scientifico-commerciale ayant conduit à un produit directement commercialisable.

suite
Scroll to top